Qu'est-ce que le marketing de contenu?

Le marketing de contenu partage un contenu informatif pertinent, intéressant et utile à votre public cible.

Il existe quatre formes de contenu:

  • Mots écrits
  • l'audio
  • Vidéo
  • Images

Nous parlons principalement d'écriture, d'audio et de vidéo ici sur Copyblogger, nous allons donc passer en revue chacun de ces différents types de contenu plus tard dans cet article.

La chose la plus importante à retenir est que c'est votre travail d'être utile. Il est inutile de créer du contenu si votre public n’en tire aucune valeur.

Votre objectif est de les aider, d'améliorer leur qualité de vie et de vous établir comme un leader d'opinion – une personne en qui ils peuvent avoir confiance pour les guider à travers les défis auxquels ils sont confrontés en ce qui concerne votre domaine d'expertise.

Le marketing de contenu est l'un des meilleurs moyens d'y parvenir.

Pourquoi investir dans le marketing de contenu?

Lorsqu'il est bien fait, le contenu crée une image de marque, ce qui signifie: votre marque devient de plus en plus précieuse au fil du temps à mesure que vous continuez à créer un contenu précieux. Et plus vous aidez votre public, plus votre marque gagnera une réputation de leader dans votre domaine.

Cela crée un effet volant où vous commencez à générer de plus en plus d'élan jusqu'à ce que vous dominiez soudainement votre domaine.

Le contenu principal vous apporte de la valeur en tant qu'entreprise grâce au trafic organique. C'est là que les gens vous découvrent sur une sorte de plate-forme de recherche, comme Google, YouTube ou un répertoire de podcasts, et vont visiter votre contenu.

Il est fondamentalement différent des autres types de trafic pour une raison essentielle: ces personnes vous recherchent. Ils recherchent activement des informations liées à votre entreprise – c'est ainsi qu'ils vous ont découvert en premier lieu.

Sur toutes les autres plates-formes, vous interrompez tout ce qu'elles font. Ce sont des observateurs passifs plutôt que des chercheurs actifs. Il est généralement beaucoup plus difficile et beaucoup plus coûteux de faire ce type de marketing (pensez aux publicités Facebook, YouTube et essentiellement tous les autres types de publicité).

Voici la différence en bref:

Sur ces plateformes, vous devez vous adresser à votre public. Mais avec le trafic organique, votre public vient à vous.

Cela devrait vous exciter pour plusieurs raisons:

  1. Ces gens ont un problème.
  2. Ils sont conscients du problème.
  3. Ils veulent résoudre le problème.

Ces trois éléments sont des ingrédients essentiels pour les ventes en ligne, ce qui rend le marketing de contenu particulièrement adapté à la croissance de votre entreprise.

Création d'une stratégie de contenu

Maintenant que vous êtes convaincu que le marketing de contenu est une bonne idée, vous devez créer une stratégie.

UNE stratégie de marketing de contenu est un plan pour construire un public en publiant, en maintenant et en diffusant un contenu fréquent et cohérent qui éduque, divertit ou inspire pour transformer des étrangers en fans et les fans en clients.

En d'autres termes, vous construisez des relations et résolvez des problèmes.

Si vous créez de la valeur et fournissez à vos lecteurs les informations dont ils ont besoin pour résoudre le problème auquel ils sont confrontés, votre contenu réussira. Si vous ne le faites pas, tous les articles de fantaisie, les gros titres et les stratégies ne feront rien.

Mieux encore, si vous pouvez à la fois faire savoir à votre public qu'il a un problème qu'il ne savait pas avoir et lui fournir une solution parfaite, vous créerez des clients pour la vie.

Même s'il existe d'autres meilleures solutions, ils s'en moquent – vous serez toujours l'autorité dans leur esprit parce que tu les a aidés en premier.

Mais avant de commencer à pomper du contenu comme une machine, vous devez faire trois choses:

1. Déterminez qui est votre client

Tout commence par qui est votre client.

Que veulent-ils? Avec quoi luttent-ils? À quoi ressemblent-ils?

Vous devez bien comprendre comment votre client pense avant de commencer. Vous devez parler leur langue.

Votre première étape consiste à faire des recherches pour créer une version imaginaire de votre client idéal.

Ce personnage, ou avatar, devrait généralement représenter qui vous essayez d'atteindre avec votre contenu. Vous devez prendre des décisions proactives sur le contenu en fonction du modèle que vous proposez ici.

2. Déterminez les informations dont ils ont besoin

Vous devez maintenant vous mettre à leur place et parcourir leur parcours client.

Quelles mesures doivent-ils prendre pour faire affaire avec vous? Que doivent-ils savoir avant d'acheter chez vous et dans quel ordre?

Ceci est votre feuille de route de contenu – vos premiers éléments de contenu. Créez du contenu qui aborde chaque étape du parcours client.

3. Choisissez comment le dire

C'est là que vous obtenez un peu artistique.

Vous devez déterminer comment vous allez leur communiquer ces informations.

Quel format utiliserez-vous? Vidéo? Ou le mot écrit?

Quelles histoires devez-vous raconter? Quel genre de ton et de voix résonnera le plus?

Mieux vous connaîtrez votre public, plus ce sera facile à déterminer.

En fin de compte, vous devrez exécuter votre intuition, puis expérimenter et vous ajuster sans pitié.

Au fil du temps, vous vous concentrerez sur la messagerie parfaite et réussirez avec votre marketing de contenu.

Construire un public

La clé pour construire un public est d'écrire du contenu utile et pertinent sur un sujet spécifique. Pour établir des relations à travers votre écriture et votre contenu. Pour ajouter sans vergogne votre voix unique au monde.

C’est exactement ce que Brian Clark a fait au début pour créer Copyblogger.

Il a partagé ses connaissances, ses idées, son parcours en lien avec un créneau spécifique: le marketing en ligne et le copywriting.

Son travail a attiré les lecteurs intéressés par ce sujet, et parce que le contenu était bon, ils sont restés.

Ils se sont abonnés, ont partagé et créé une communauté de personnes ayant des intérêts communs.

Bien que le nombre de blogs existants ait considérablement augmenté et que le monde en ligne soit différent de ce qu'il était en 2006, les bases sont toujours les mêmes.

Cela m'amène à un point critique concernant votre contenu.

Afin de construire un public, vous devez le gagner.

Votre contenu doit être suffisamment bon pour garantir les ressources les plus importantes que quiconque possède – leur temps et leur attention.

Si vous publiez du contenu moyen, vos lecteurs le sentiront à un kilomètre et perdront rapidement leur intérêt.

Vous avez peut-être entendu dire que les gens ont aujourd'hui une durée d'attention inférieure à la moyenne, mais je suis d'accord avec la rédactrice en chef de Copyblogger, Stefanie Flaxman, lorsqu'elle a déclaré:

"Je ne pense pas que nous ayons une durée d'attention limitée; Je pense que notre tolérance à la moyenne est limitée. »

Cela frappe le clou sur la tête. Nos audiences n'ont plus le temps de trouver du contenu inférieur à la moyenne ou même juste moyen.

Ainsi, la première étape consiste à créer un contenu de haute qualité digne d'attention. Mais il ne suffit pas de le créer et de le publier.

Ce n'est pas Champ de rêves, où tout ce que vous avez à faire est de le construire et le proverbe «ils» viendra en masse.

Vous devez générer du trafic et, dans le paysage actuel du marketing de contenu, vous n'avez pas le temps d'attendre d'être découvert. Vous devez donner un coup de pouce à votre contenu.

Pour ce faire, regardez où votre public passe son temps en ligne et commencez à y publier votre contenu. (Rappelez-vous toutes les recherches que vous avez faites sur votre client idéal?)

Une autre option consiste à diffuser de la publicité payante. L'avantage ici est que vous pouvez mettre votre contenu directement devant un public très ciblé.

Mais l'inconvénient est que cela coûte de l'argent (évidemment) et qu'il n'est toujours pas garanti de développer votre audience.

Mettre votre contenu devant quelqu'un ne signifie pas qu'il l'aimera ou qu'il voudra le lire en premier lieu.

La dernière façon d'obtenir du trafic est d'emprunter l'audience de quelqu'un d'autre, et j'entends par là demander aux personnes qui ont déjà une audience de partager votre contenu avec eux.

Peut-être que vous publiez un article de blog invité sur leur site, ou peut-être qu'ils partagent quelque chose sur les médias sociaux à propos de votre article.

Quoi qu'il en soit, l'utilisation de votre réseau est un moyen fantastique (et généralement gratuit) d'obtenir une distribution majeure de votre contenu. Pour certaines personnes, c'est tout ce dont ils ont besoin.

N'oubliez pas: leur public doit ressembler à votre client idéal. Vous ne voulez pas n'importe qui.

Tu veux ton peuple.

Maintenant que nous avons parlé des avantages du marketing de contenu, de la manière de créer une stratégie et des moyens de créer une audience en ligne, passons en revue les différentes formes de marketing de contenu.

Mots écrits

Le mot écrit est la forme la plus répandue et la plus populaire de marketing de contenu.

La quantité de contenu écrit dans le monde est pratiquement incommensurable, mais cela ne signifie pas que vous devez l'ignorer pour d'autres formes de contenu plus modernes et sophistiquées.

L'écriture est plus pertinente que jamais aujourd'hui. Voyons maintenant comment cela fonctionne en tant que marketing de contenu.

Bloguer

La manière éprouvée d'utiliser l'écriture comme plate-forme de marketing de contenu consiste à bloguer.

En un mot, le blog est l'endroit où vous, en tant que leader d'opinion ou expert en la matière, écrivez régulièrement sur des sujets pertinents à votre public. Les blogs peuvent prendre toutes sortes de formes et de formes, et aucun n'est exactement le même. Tout le monde peut en avoir un.

Lorsque vous dites le mot «blogging», la plupart des gens pensent à un hipster incompris qui partage ses pensées et ses sentiments avec le monde depuis sa chambre. Celles-ci existent certainement, mais ce n'est pas ce sur quoi nous nous concentrons ici.

Nous nous concentrons sur l'utilisation d'un blog pour gagner une audience, établir des relations, commercialiser et développer votre contenu.

Un blog doit vivre sur votre site Web, généralement comme un sous-domaine ou comme une autre section de votre site Web. D'un point de vue technique, la création d'un blog est incroyablement facile. La plupart des plateformes de sites Web ont une fonctionnalité de blog intégrée que vous pouvez simplement activer.

Un blog typique comprend trois éléments:

Le message est votre véritable texte écrit. Considérez-le comme un seul épisode ou une seule unité de contenu. Il y a généralement un sujet qui est exploré tout au long de la publication.

Un sujet brûlant ici est la longueur. Quelle devrait être la durée de votre message? Plus c'est long, mieux c'est, non?

Pas nécessairement. Tout dépend de l'objectif du message et de ce que vous essayez d'accomplir.

Un article de blog type comprend entre 500 et 1 000 mots. C’est ce que vous trouverez sur votre blog ordinaire. Cela étant dit, il y a des attentes.

Par exemple, Seth Godin publie de très courts messages de 200 à 300 mots. De nombreux articles sur la plate-forme de contenu Medium sont de forme longue, ce qui signifie qu'ils sont beaucoup plus longs que votre article de blog typique, plusieurs fois plus de 2 000 mots.

Cela dépend vraiment de votre écriture, c'est là que votre sujet et la compréhension de votre public entrent en jeu.

Notre règle générale pour le contenu est la suivante:

Créez ce que vous souhaitez consommer.

Si vous détestez les articles de blog super longs, ne les écrivez pas! Si vous n’aimez pas du tout écrire, vous devriez probablement sauter cette section et passer à ce que vous aimez.

Votre contenu doit être une extension de vous, alors commencez à faire attention au contenu que vous aimez et essayez de comprendre ce que vous aimez à ce sujet. Rétro-ingénierie.

Cela vous assurera d'attirer des personnes partageant les mêmes idées sur votre contenu afin de créer le type d'audience qui vous convient.

Et en parlant de la création d'une audience, parlons de l'une des principales façons d'obtenir du trafic sur votre blog: l'optimisation des moteurs de recherche (SEO).

SEO

L'optimisation des moteurs de recherche est le processus de modification de votre contenu afin qu'il soit mieux classé dans les résultats des moteurs de recherche.

Je ne parle pas ici de tromper le système. Cela fonctionnait autrefois, mais à mesure que les moteurs de recherche se sont améliorés, ces types de techniques de «chapeau noir» ont pratiquement disparu.

Maintenant, cela fonctionne beaucoup mieux pour travailler avec le moteur de recherche, et pour ce faire, vous devez d'abord comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche et quels sont leurs motifs.

Le but d'un moteur de recherche est de vous fournir les informations les plus pertinentes possibles quelle que soit la phrase, la question ou la requête que vous tapez.

Plus ils réussissent, plus vous êtes susceptible d'utiliser leur plate-forme, ce qui signifie qu'ils peuvent vous diffuser plus d'annonces. C’est comme ça qu’ils gagnent leur argent (c’est comme ça que fonctionne chaque plate-forme gratuite sur Internet).

Alors, comment savent-ils ce qui est pertinent ou non?

En cataloguant chaque page Web existante (également appelée indexation).

De temps en temps, un robot de moteur de recherche «explore» votre site Web, parcourant chaque page, chaque image, chaque mot et lien, pour déterminer où vous appartenez dans le monde en ligne. En analysant le contenu de votre site Web, les moteurs de recherche vous catégorisent et enregistrent vos informations pour plus tard.

C'est pourquoi vous voyez souvent des millions de résultats lorsque vous effectuez une recherche sur Google. Ils vous montrent littéralement chaque page Web existante qui mentionne la chose que vous avez tapée.

De toute évidence, personne ne les regarde tous. La plupart des gens ne dépassent même pas la première page, ce qui pose la question: «Comment obtenez-vous sur la première page?»

En vous assurant que Google sait exactement de quoi parle votre blog. Vous pouvez procéder de plusieurs manières.

Tout d'abord, assurez-vous que votre blog se concentre sur un sujet central. Plus votre contenu est ciblé, plus il est probable qu'un moteur de recherche affiche votre page.

Ensuite, essayez de réfléchir à ce que quelqu'un qui a besoin des informations que vous partagez pourrait taper dans un moteur de recherche.

Par exemple, si vous écrivez un article sur les conseils de retraite pour les personnes dans la trentaine, quelqu'un pourrait chercher «comment épargner pour la retraite dans la trentaine» ou même simplement «conseils de retraite».

Une fois que vous avez réfléchi à quelques phrases, choisissez celle sur laquelle vous souhaitez vous concentrer.

Vous souhaitez utiliser cette expression exacte dans votre article.

Je ne parle pas de le mentionner dans chaque paragraphe, mais ce devrait être un candidat de haut niveau pour votre titre et dans le cadre de votre premier paragraphe.

En fin de compte, votre objectif est d'être aussi utile et pertinent que possible pour un sujet spécifique.

Au fur et à mesure que les gens trouveront et interagiront avec votre article, vous gagnerez une réputation auprès des moteurs de recherche pour être pertinent, et vous serez récompensé par un classement plus élevé, ce qui se traduira par plus de trafic, ce qui se traduira par une meilleure réputation, ce qui se traduira par un rang plus élevé, etc.

C'est un effet volant qui peut attirer des centaines de milliers de visiteurs sur votre site et développer efficacement votre entreprise de manière autonome.

Parlons maintenant de l'art d'engager vos lecteurs avec l'écrit. Je parle de copywriting.

Rédaction

Avez-vous déjà lu une de ces longues annonces sur Facebook tout au long? Ou regardé une publicité hilarante, comme celle pour le Squatty Potty ou Dollar Shave Club?

Dans les deux cas, ces publicités ont utilisé le copywriting pour capter votre attention et la maintenir pendant toute la durée de l'annonce.

Le copywriting est l'art d'utiliser le mot écrit pour engager, contraindre et persuader. Chaque fois que vous rencontrez le mot écrit dans n'importe quelle forme de publicité, vous vous engagez dans le copywriting.

Mais qu'est-ce que cela a à voir avec vous et votre marketing de contenu?

Après tout, vous écrivez simplement un blog. Vous n'avez pas besoin de savoir quoi que ce soit pour écrire une bonne copie, n'est-ce pas?

Faux.

Devenir un rédacteur qualifié est l'un des moyens les plus rapides et les plus efficaces d'améliorer les résultats de votre marketing de contenu. C'est la différence entre un lecteur qui s'ennuie ou qui partage frénétiquement votre contenu avec tous ceux qu'il connaît.

Il n'y a aucun moyen que je puisse couvrir tout ce que vous devez savoir sur la rédaction dans ce billet de blog. C'est tout simplement trop large et profond d'un sujet.

Cependant, je peux partager certains des éléments essentiels d'une bonne copie que vous pouvez utiliser pour commencer à améliorer votre contenu immédiatement.

Observez vos titres

Les bons rédacteurs savent que les gros titres sont importants.

Les grands écrivains sont obsédés par leurs titres.

C’est la seule chose qui détermine si votre contenu est lu ou non. Vous pourriez avoir le contenu le plus incroyable au monde, mais si votre titre est ennuyeux ou faible, cela n'aura pas d'importance.

Un bon titre est clair, spécifique et intrigant. Cela devrait à la fois dire au lecteur à quoi s'attendre tout en le taquinant sur ce qu'il y a à l'intérieur.

Votre titre devrait également qualifier votre lecteur, ce qui signifie qu'il devrait attirer votre public cible. Si c'est trop vague, un lecteur commencera à lire – pensant que l'article s'applique à eux – seulement pour découvrir qu'il n'a rien à voir avec eux. Ils se sentiront dupés.

C'est critique. Vous n'essayez pas simplement de faire cliquer n'importe qui et tout le monde pour lire votre article. Cela devient vide de sens. Vous voulez que la bonne personne lise votre article, quelqu'un que vous connaissez en tirera profit.

Alors, passez des minutes, des heures, voire des jours supplémentaires à trouver le bon titre.

Écrivez à quelqu'un en particulier

Le copywriting consiste à comprendre l'état émotionnel et psychologique du lecteur. Vous devez pouvoir entrer dans leur tête et participer à la conversation.

Une façon de le faire est d'écrire à quelqu'un de très spécifique. Cela pourrait être un avatar de votre client idéal que vous avez créé, ou ce pourrait être une personne réelle qui correspond à la facture de votre public cible.

Dans tous les cas, imaginez cette personne pendant que vous écrivez. Avec quoi luttent-ils? Quelles sont les expériences? Comment leur parleriez-vous si vous étiez assis sur le canapé dans un café ensemble?

Une fois que vous avez compris cela, écrivez-leur. Ignorez toutes vos règles de professionnalisme et de grammaire. Écrivez simplement comme si vous étiez au café avec eux, ou comme si vous leur écriviez un e-mail.

Sans faute, votre écriture deviendra plus personnelle et vous tisserez des liens plus forts avec vos lecteurs. Ils auront l'impression que vous leur parlez bien parce que vous l'êtes, dans une certaine mesure. C'est le genre d'écriture que votre public lira, partagera et achètera.

Rester simple

L'un des péchés capitaux de la rédaction est la complexité excessive qui rend votre message confus.

Une bonne copie consiste à décomposer les choses afin que votre lecteur puisse facilement et rapidement comprendre de quoi vous parlez. Cela signifie ne pas utiliser de mots compliqués, de discours d'initié, de jargon technique et de phrases longues et parfaitement structurées.

C'est comme un arrêt de mort pour votre copie.

Au lieu de cela, brisez vos phrases. Énoncez votre point simplement. Trouvez le moyen le plus simple et le plus simple de dire ce que vous essayez de dire. Sinon, votre lecteur devra travailler dur pour passer au crible ce que vous écrivez et être confus.

En conséquence, ils ne font rien. Ils ne lisent pas, ils ne partagent pas, ils n'achètent rien, rien.

Ce n'est pas ce que tu veux. Donc, gardez votre écriture simple et directe.

résumer

La création de contenu n'est pas facile. Il est encore plus difficile de créer du contenu qui mérite l'attention de quiconque.

Mais la récompense en vaut la peine. Vous fidéliserez des lecteurs fidèles à vous, à votre marque et à vos valeurs. Vous gagnerez leur attention et leur confiance, qui sont toutes deux des conditions essentielles à la création d'une entreprise en ligne incroyable.

Ensuite, regardons le courrier électronique, qui est l'épine dorsale de la transformation de ces lecteurs fidèles en clients.

Email

L'e-mail peut sembler vieille école, mais c'est toujours l'une des formes de marketing les plus efficaces et les plus puissantes qui existent.

Il s'agit d'une connexion directe avec votre public. Quand ils vous donnent leurs coordonnées, il y a un niveau de confiance qui ne peut être sous-estimé.

Examinons les principaux moyens d'utiliser efficacement les e-mails dans votre stratégie de marketing de contenu.

Création de liste

Toute votre stratégie de marketing de contenu doit viser à créer votre liste. Période.

Cela peut sembler audacieux (et c'est le cas), mais c'est aussi vrai.

Lorsque quelqu'un découvre votre contenu, il reste sur votre site Web pour le lire, peut-être un peu fouiner, puis s'en va. Dans de rares cas, ils pourraient même acheter chez vous lors de votre première visite.

Le problème est que vous n'avez aucun moyen de les contacter. Vous comptez sur eux pour se souvenir de votre contenu et revenir régulièrement afin d'avoir plus d'occasions de promouvoir votre produit ou de les faire partager votre contenu.

Si vous avez leur adresse e-mail, vous pouvez les contacter. Vous pouvez leur envoyer votre nouveau contenu ou promouvoir vos produits à tout moment (dans des limites raisonnables). Votre public devient une chose réelle et tangible que vous pouvez voir et parler directement.

La vérité est que le nombre de personnes qui lisent et partagent votre contenu n'a pas d'importance si votre résultat net ne change pas.

Votre objectif devrait être de générer de réels résultats commerciaux avec votre contenu, et pas seulement d'obtenir un groupe de lecteurs et d'abonnés. Cela ne paie pas les factures.

Donc, ce que vous voulez faire, c'est trouver un moyen d'obtenir leur adresse e-mail avant leur départ. C’est votre objectif numéro un.

Il existe plusieurs façons de le faire, mais la plus efficace consiste à offrir quelque chose de valeur en échange de leur adresse e-mail.

Pensez à votre sujet. Si quelqu'un lit votre article ou votre blog, avec quoi se débat-il? À quel problème sont-ils confrontés que vous pourriez aider à résoudre?

Utilisez-le pour créer un contenu que vous pouvez offrir gratuitement.

Quelques idées:

  • Une liste de contrôle PDF
  • Un mini-cours
  • Une vidéo ou une leçon gratuite d'un cours
  • Un échantillon gratuit
  • Un appel ou une consultation gratuite
  • Un devis gratuit

La liste est interminable. C’est vraiment limité par votre imagination.

La clé est de vous assurer que cela est pertinent et souhaitable pour votre public, et la seule façon de le faire est de tester plusieurs choses au fil du temps et de voir ce qui obtient les meilleurs résultats.

Vous vous demandez peut-être: «Que se passe-t-il après leur inscription?»

Pour cela, nous devons parler d'automatisation.

Automatisation

L'automatisation est l'un des outils les plus rapides et les plus puissants dont vous disposez, lorsqu'il est utilisé correctement.

Le concept est simple: vous définissez une série d'étapes à effectuer dans une séquence après une action, comme l'activation de votre incroyable contenu gratuit ou l'achat d'un produit.

Ces étapes peuvent être des choses comme l'ajout d'une balise, l'envoi d'un e-mail ou l'attente d'un certain laps de temps, bien qu'en fonction de la plate-forme que vous utilisez, les options peuvent devenir beaucoup plus complexes.

C'est comme avoir un nombre infini de vendeurs travaillant 24h / 24 et 7j / 7 pour vendre votre produit, ou une version virtuelle de vous-même saluant chaque personne qui entre dans votre magasin.

Une façon populaire d'utiliser l'automatisation dans votre entreprise consiste à suivre une séquence de développement.

Lorsqu'une personne s'inscrit à votre liste de diffusion par le biais d'un opt-in gratuit ou même simplement via un bouton "Rejoindre la newsletter" (que nous ne recommandons pas), il est probable qu'elle ne vous connaisse pas beaucoup. Ils sont nouveaux pour vous et votre monde.

La séquence d'encouragement est l'occasion de partager votre histoire. Pour établir une relation avec eux et leur faire savoir de quoi vous êtes (et comment vous pouvez les aider). Vous les rattrapez.

Une seule séquence de courriels peut transformer votre entreprise.

Au lieu d'un groupe de personnes sur votre liste – toutes à différentes étapes de la connaissance de vous et de votre entreprise, elles ont toutes la même introduction et les mêmes bases dès le début. Tout le monde est sur un pied d'égalité.

Cela les rend plus engagés avec vous en tant que marque, plus susceptibles d'ouvrir vos e-mails à l'avenir et, finalement, plus susceptibles de devenir un client fidèle.

Cela semble incroyable, non?

Le seul inconvénient est que vous avez besoin d'un logiciel de messagerie pour y arriver. La plupart des options sont soit beaucoup trop complexes et difficiles à utiliser, soit trop simples et limitent ce que vous pouvez faire.

Chez Copyblogger, nous utilisons et recommandons ConvertKit. Il est incroyablement puissant tout en restant convivial et ne vous ruinera pas. Vous pouvez lire notre critique complète ici, ou vous inscrire pour un compte gratuit ici.

Une fois que vous avez configuré votre automatisation, vous devez réfléchir à la manière dont vous souhaitez parler régulièrement à vos abonnés.

Newsletters

Les bulletins électroniques ressemblent beaucoup à des journaux ou à des revues.

À une heure régulière, généralement chaque semaine ou chaque mois, vous envoyez à vos lecteurs un e-mail avec des mises à jour, des nouvelles, du nouveau contenu ou des informations intéressantes que vous souhaitez partager avec vos lecteurs.

Vous pouvez faire pratiquement tout ce que vous voulez avec votre newsletter. Si vous écrivez un nouveau blog chaque semaine, votre newsletter pourrait simplement être un moyen de faire connaître le nouveau contenu à vos abonnés.

Ce pourrait être un court e-mail avec des encouragements ou une citation inspirante.

Les possibilités sont infinies.

Cependant, si vous souhaitez créer un public, il est essentiel d'avoir un bulletin d'information. Afin de maintenir tout type de relation, vous avez besoin d'une communication régulière.

C'est exactement le rôle de votre newsletter: maintenir et améliorer votre relation avec votre public au fil du temps.

Comment tu fais ça? En continuant à apporter de la valeur.

Vos abonnés ne sont pas là uniquement pour le divertissement. Cela pourrait jouer un petit rôle, mais en général, ils vous attirent parce qu'ils tirent quelque avantage de vous, une sorte de valeur.

Que ce soit des conseils, des astuces, du contenu régulier ou juste des rires, vous devez continuer à leur fournir cela, sinon ils s'ennuieront et partiront.

Le pire que vous puissiez faire est de perdre leur temps, alors n’allez pas à mi-chemin. Faites l'effort supplémentaire pour rendre votre newsletter excellente.

résumer

L'e-mail doit jouer un rôle important dans votre stratégie de marketing de contenu. Je dirais que la création de votre liste de diffusion devrait en fait être l'objectif de votre marketing de contenu.

Toutes les routes mènent à des e-mails ou quelque chose comme ça.

En construisant votre liste, en configurant une automatisation pour nourrir vos abonnés 24h / 24 et 7j / 7 et en renforçant la confiance avec des newsletters régulières, vous verrez vos résultats de marketing de contenu s'améliorer de façon exponentielle. Vous pourrez lier de vrais résultats commerciaux à vos efforts de marketing de contenu.

Podcasting

Le podcasting est le monde audio du marketing de contenu. Il existe plus de 1 000 000 de podcasts couvrant des sujets allant de l'investissement en actions à la parentalité en passant par la consommation d'ailes chaudes tout en interviewant des célébrités.

Même si cela ressemble à beaucoup d'émissions, c'est toujours un marché relativement petit par rapport aux autres plateformes de contenu géantes qui existent (pour référence, il y a plus de 500 millions de blogs. C'est 500 fois plus de blogs que de podcasts).

Mais la principale différence ici est que quelqu'un peut écouter un podcast tout en faisant à peu près n'importe quoi, tandis que le contenu vidéo ou écrit l'oblige à le regarder. Partout où quelqu'un pouvait écouter de la musique, il pouvait écouter un podcast.

Et tandis que de nombreux podcasts sont purement divertissants, l'attrait pour la plupart est qu'ils peuvent apprendre et s'améliorer tout en faisant la navette ou en faisant des travaux de jardinage.

Faire un bon podcast nécessite de la réflexion, des efforts et de la cohérence. Ce n'est pas facile (la plupart du marketing de contenu ne l'est pas), mais un podcast bien produit peut être votre principal atout commercial très facilement.

C'est également l'un des meilleurs moyens de développer une relation avec votre public. Si vous y réfléchissez, ils écoutent simplement vos conversations, votre voix, pendant des heures et des heures.

Donc, si votre entreprise tirerait profit de l'établissement de relations solides et même d'intimité avec votre public, vous devriez envisager sérieusement le podcasting.

Examinons les éléments clés que vous devez savoir pour démarrer un podcast.

Trouver votre lieu d'exposition

Un podcast vit ou meurt par la promesse de l'émission, et par prémisse, je veux dire le sujet. Le crochet. La grande idée sur laquelle votre émission est centrée.

C'est important. Vous voulez que vos auditeurs accordent semaine après semaine, ce qui signifie qu'ils doivent être vendus sur l'ensemble de votre émission, pas seulement sur quelques épisodes.

Pensez à une émission de télévision. Ils ne veulent pas que vous regardiez juste un épisode, ils veulent que vous vous connectiez pendant toute une saison.

Les talk-shows de fin de soirée pourraient promouvoir un épisode spécifique plus que d'autres, mais ils veulent toujours que vous reveniez pour regarder des célébrités raconter des histoires et jouer à des jeux avec un hôte farfelu.

Une fois que vous êtes accro à une émission, vous continuez de vous brancher. Vous ne vous souciez pas vraiment du sujet du prochain épisode parce que vous êtes accro à l'émission. C'est incroyablement puissant et c'est pourquoi de plus en plus d'entreprises lancent des podcasts.

Alors, qu'est-ce qui fait une bonne prémisse? Il y a deux ingrédients clés:

  • La chose spécifique à propos de votre émission
  • Comment envisagez-vous d'aborder ce sujet de manière unique

Encore une fois, pensez à une émission de télévision. Dans l'émission populaire MythBusters, un duo hilarant et excentrique utilise la science et les effets spéciaux hollywoodiens pour savoir si les mythes urbains sont possibles ou ridicules.

Ici, le sujet est la science. Ils montrent et enseignent la méthode scientifique.

Le résultat unique est qu'ils utilisent des effets spéciaux et des mythes urbains pour ce faire. C'est une façon folle, amusante et tout à fait unique d'enseigner les principes de la science et de la physique.

Ce faisant, ils ont créé une prémisse si solide que leur base de fans ne se souciait littéralement pas du sujet du prochain épisode. Ne pas savoir faisait en fait partie du plaisir. Quelle chose folle vont-ils faire ensuite?

C’est ce que vous voulez faire pour votre podcast.

Vous avez probablement déjà une idée du sujet de votre podcast, alors notez-le, puis réfléchissez à votre approche unique. Quelle est votre point de vue unique? Qu'est-ce qui sépare votre opinion des autres? Qu'apporterez-vous à la table qui n'existe pas sur le marché?

Une fois que vous avez réfléchi un peu, essayez de remplir cette phrase:

Sur (nom du podcast), Je parle de (matière) par (approche unique). Je fais ça en (détails sur la façon dont votre format ou contenu est unique).

Clouer vos locaux est la première étape d'un excellent podcast. En attirant des auditeurs, vous construisez non seulement un public engagé et fidèle, vous leur permettez de parler facilement avec leurs amis et leurs réseaux.

Votre podcast commencera à se répandre tout seul.

Pour en savoir plus, écoutez cet épisode du podcast Copyblogger avec Tara McMullin sur la façon de déterminer comment en parler sur votre podcast.

Démarrer votre podcast

Maintenant que vous avez compris votre prémisse, il est temps de commencer réellement votre podcast.

Pour ce faire, vous avez besoin de quelques éléments:

  • Bon équipement audio
  • Logiciel d'enregistrement
  • Logiciel d'hébergement de podcasting

Pour l'équipement audio, vous n'avez pas besoin de faire faillite pour obtenir un équipement professionnel de qualité studio. Nous vivons à une époque où vous pouvez avoir l'air très professionnel sans trop dépenser.

Tout d'abord, vous avez besoin d'un microphone.

Il existe deux types: USB et XLR

Un microphone USB se branche directement sur votre ordinateur sans frais supplémentaires. C'est le moyen le plus rapide et le moins cher d'obtenir un son de grande qualité pour votre podcast.

Un microphone XLR nécessite une interface pour se connecter à l'ordinateur. Ces microphones sont généralement un peu plus chers, mais la qualité audio est bien meilleure.

Les prix peuvent varier de 30 $ à des milliers selon la distance que vous souhaitez parcourir. Cependant, l'un des microphones les plus populaires utilisés en radiodiffusion, le Shure SMB7, coûte 400 $.

Ainsi, pour quelques centaines de dollars, vous pouvez être au même niveau de qualité audio que les pros avec des centaines d'épisodes à leur actif et des millions de téléchargements.

Mais si c'est un peu trop pour le moment, Pat Flynn, animateur des podcasts Smart Passive Income et Ask Pat, recommande un micro de 60 $ qui, selon lui, est aussi bon que son micro de 400 $. Vous pouvez donc obtenir un son de niveau professionnel pour moins de 100 $.

Nos amis de Buzzsprout ont rassemblé une excellente liste de microphones recommandés pour le podcasting ici. Ils expliquent en détail ce que vous recherchez afin que vous puissiez prendre une décision éclairée.

En parlant de Buzzsprout, la prochaine chose dont vous aurez besoin est une plate-forme d'hébergement de podcasts. Il s'agit d'un logiciel qui héberge et rend votre podcast disponible sur toutes les différentes applications de podcasting, comme les podcasts Apple, Spotify, Stitcher, Google Podcasts, etc.

Buzzsprout est l'une des plus grandes et des meilleures plateformes de podcasting disponibles. Ils facilitent considérablement le téléchargement et la gestion de votre podcast même si vous êtes complètement nouveau. Nous l'utilisons et le recommandons sur Copyblogger. Essayez-le ici.

Une fois que tout est réglé, créez un calendrier de contenu. Decide on how often you want to release episodes, when you want to record your episodes, and who you want to interview (unless you aren’t planning to interview anybody. That’s fine too).

This is by far the most important thing you can do to succeed with your podcast. The key difference between successful podcasts and the ones that don’t exist anymore (or never started) is consistency. Above all, consistency is what will make or break your podcast.

Don’t just rely on inspiration. Make a plan and stick to it, no matter how you feel or what comes up to stop you. By doing that, you’ll be way ahead of 90% of other podcasters.

Converting your listeners

As I’ve mentioned before, the goal of your content marketing is not to get more visits, likes, shares, downloads, or impressions. Those are vanity metrics. They don’t really mean anything.

Your content needs to tie directly to a business result, and it’s no different with your podcast.

Don’t get me wrong, building an audience of loyal listeners who love your content is not easy and should be celebrated. But that alone won’t move the needle in your business.

You need to convert them into either subscribers or buyers.

And the best way to do that is to simply tell them.

So many podcasters don’t mention their products or services. They don’t have a call to action for their listeners.

C’est une erreur.

Not only should your premise directly relate to your core products or services, but you should also talk about them in every single episode you publish.

le Building a StoryBrand Podcast is a great example of this. They have no sponsors or ads in their podcasts at all. Instead, they tie each episode back to their offer. Every single episode becomes an evergreen advertisement for their products.

If that feels a little too heavy-handed, consider promoting a free resource instead. By creating a landing page with an opt-in form, you’ll start turning your listeners into subscribers that you can email directly. For all the reasons I mentioned in the email section above, this is a very, very good thing.

résumer

To recap, to create a successful podcast as a content marketing platform:

Podcasting is one of the best ways to attract new customers, build an audience, and develop a relationship with your audience.

In our current marketing and business landscape, customers are craving real connecting with brands. Podcasting is a powerful way to make that happen.

Video marketing

The use of video marketing has been around since the first television. If a picture is worth a thousand words, video is worth thousands of pictures.

Video allows you to tell a story faster than any other medium. In an instant, with the right characters, setting, and mood, you can make someone feel exactly what you want them to feel.

It’s why movies are a 50 billion dollar industry in America alone.
It’s also the closest you can get to real contact with someone. Although podcasting is an incredible way to increase intimacy with your audience, nothing does it like video.

On YouTube alone, people are watching well over a billion hours of video every single day. The sheer size and power of this platform are undeniable.

So, how do you use video to effectively market your business?

Vlogging

One of the main ways is vlogging. In case you couldn’t tell, vlogging comes directly from the word “blogging”. It’s the same idea, except instead of using words you’re using video.

Vloggers will typically point the camera at themselves, either on their computer, on a tripod, or just by holding it selfie-style and talk about various topics related to their industry.

For personal brands, this is an incredible way to build relationships with your audience over the internet. Your viewers get the benefit of watching you, listening to you, hearing the inflection of your voice and getting a sense of your personality.

More often than not, people want to buy from businesses they know, like, and trust. They want to feel that connection to you. They want a human to human connection.

With video, that’s possible on a massive scale.

When starting to vlog, the same principles I talked about in blogging apply.

Pick the topic you want to talk about. This is typically something you’re an expert in, and should directly relate to the core product or service you offer.

Then, start making content. Some people are natural content machines. Ideas and topics simply pour out of them that they can talk about for days.

Others have to plan more carefully and do research to find their content ideas.

Whichever you are, you should keep these two things in mind:

  1. You’re here to serve your audience
  2. If you don’t know what to talk about, ask your audience

This is the dirty secret to all of content marketing. Ask your audience what they want, and then give it to them.

This could come in the form of comments on your videos, replies to your newsletter, or just in conversation with your clients or existing customers. Regardless of how they talk to you, this is a gold mine of content ideas and topics to talk about.

Start with the things you talk about over and over again and build from there.

Lastly, make the content that you would want to engage with yourself. If you hate selfie-style videos where the person rambles on and on about what their daily routine is, don’t make that kind of content.

You’ll attract people who think like you and appreciate the same things you do. That’s infinitely more valuable than 10x as many people who are only mildly interested.

In the words of Simon Sinek, “people don’t buy what you do, they buy why you do it.”

By sharing your views, opinions, and thoughts on topics related to your industry, you’re attracting people who believe what you believe. They will become your strongest customers and most vocal advocates.

Whiteboard videos

Another popular video format is whiteboard videos. Whiteboard videos can still cover a wide range of topics, but the key difference is that they are animated or sketched.

It’s basically the same as normal videos, except the scenery and people aren’t real.

Whiteboard videos are extremely useful for a few reasons:

  1. You don’t have to be good on camera.
  2. You don’t need fancy video equipment.
  3. You can outsource the entire thing if you want.

It’s a simple way to start producing video content right away, even if you’re on a budget. The overhead needed is incredibly low, and if you’re a busy small business owner that should be music to your ears.

Whiteboard video resources:

How to Create a Whiteboard Video

How to Create a Whiteboard Animation on a Budget

The Best Websites to Make Your Own Whiteboard Videos

Your first step is to create a script for the video. If you’re recording it yourself you can improvise, which is what a lot of people do. But if you’re sending it to a voiceover artist for them to record, you’ll need to provide them with a script and specific instructions for how you want them to come across.

These artists typically charge based on the number of words, so the shorter the video the less it will cost you. With that being said, you can find great voiceover artists with competitive rates on platforms like Upwork or Freelancer, so don’t be afraid to do a longer video.

The same goes for animating and editing the video. If you don’t have the skills to do that yourself or in-house, you can easily find a freelancer to help you out on those same platforms.

Whiteboard videos have a low barrier-to-entry and are a great way to get started with video marketing.

Product reviews

This might surprise you, but one of the largest types of video content is for reviewing products. Physical products, software, apps, you name it. If it exists, people want to see a review for it so they can feel confident in their buying decision.

This is incredibly smart for two reasons:

  • You don’t need to have your own audience.
  • You’re immediately establishing yourself as an authority.

You’re basically just tapping into an existing market that already has a lot of traffic. You don’t need to reinvent the wheel. Find a product related to your industry, create a stellar review for it, publish it to YouTube, and you’re almost guaranteed to start getting traffic.

To make the most out of product reviews though, you need to remember a few critical things.

1. Pick a product that’s highly relevant to your product or service

You want to attract people who are likely to be a good fit for your business. If you’re providing lawn care service and you post a review of an amazing toilet plunger, you’ll probably get a lot of people watching that video that have absolutely no need for your service.

This comes down again to vanity metrics (views, subscribers, etc) versus actual business results. It’s not just about getting views. It’s about getting the right people to view the right video.

2. Make a great video

Like all of the other content we’ve talked about so far, it’s worth the effort to make a great quality video. Taking a few extra hours to nail the intro, or re-writing the script to be stronger and more clear, can mean the difference between someone engaging and getting value, or getting bored and leaving right away.

Remember, you need to earn their attention. Average doesn’t cut it.

That doesn’t mean you need to spend $10,000 to professionally produce each video. Not at all.

But the content has to be great. The advice you’re giving, the information you’re sharing, needs to be well planned and well-executed.

3. Give your audience a call to action

The worst that could happen is for someone to watch your video, be super impressed, and then leave because you didn’t give them anywhere to go.

Don’t do that. Instead, offer a free download or promote your product from your video. Give them the next step on their journey with you.

For video content, I recommend offering a free download. At this point, going straight for the sale is typically too heavy-handed. They don’t know anything about you. They just met you!

Instead, offer them your free content so you can get their email address and continue to build the relationship.

résumer

Don’t be afraid of getting into video marketing. It’s not as complicated as you might think.

And it’s a great way to build the know, like, and trust factor that helps people feel comfortable doing business with you.

You can stick with video staples, like vlogging, whiteboard videos, or product reviews, but there are tons of opportunities to get creative and create engaging content that attracts and holds the attention of your target audience.

Make sure to point them to your other content as well, especially your website where they can sign up for your email list to get more relevant updates from you.

Content marketing on social media

Love it or hate it, social media is here to stay.

The average American spends more than two hours a day on social media. Its widespread use and low barrier to entry make it a perfect candidate to start your content marketing efforts.

To effectively use social media, there are three things you need to remember:

  • Shareability
  • Consistency
  • Engagement

Shareability

The key thing to know about social media is that it’s a sharing platform. People are motivated to share interesting, funny, or thoughtful content so they get more engagement from their friends.

So when you’re creating content to share on social media, you want to make it shareable.

What makes shareable content?

For starters, you need an amazing headline. That goes without saying.

You also need clean, user-friendly visuals. That means no cluttered up images where you can see what’s going on or read the text.

Make your content big, bright, and bold.

Lastly, it needs to be interesting. When you’re focusing on social media, you need to evoke emotion, otherwise, the content simply won’t be shared.

Happiness, anger, amazement, hilarity. If you’re content triggers one of those big emotions, our human nature compels us to share it. Use that to your advantage.

Consistency

If you haven’t noticed, consistency is important no matter what content marketing platform you choose. It simply comes with the territory.

Social media is no different.

You want to train your audience on what to expect from you.

That means, posting at regular times, with content that has a consistent and specific style to you so they can immediately recognize it in their feed.

This goes a long way in building a brand and community, which improves your engagement.

Engagement

This is what social media is all about: engagement.

There are real people on the other end of the line, viewing your content, liking it, commenting on it, and sharing with friends.

It’s an unbelievably powerful way to directly connect with your audience and build a tribe. A group of people who believe the same things and come together around a common purpose.

Through social media, you can build that. But it starts with creating content your ideal customer wants to interact with and then responding to each and every single comment you get.

By doing that, you create a tight-knit community that feels connected to you and your brand.

Conversion rate optimization (CRO)

Conversion rate optimization is the practice of systematically improving the conversion rate of a web page.

For an online business, your conversion rate is one of your most critical metrics. It’s the number of people who opt-in or buy divided by the number of people who visited the page.

One of the biggest traps to fall into with online marketing is focusing too much on getting more traffic.

It’s easy to think that with more traffic, your problems will be solved. It begins this mad chase to get more traffic at all costs that can cost a lot of money and end up taking more time and energy that it’s worth.

I’m not saying you shouldn’t be focusing on increasing your traffic, but that shouldn’t be the only or even the most important thing to focus on.

A page with a low conversion rate is a leaky bucket. You should fix the leak before trying to fill it with more water.

Voici un exemple:

Let’s say 100,000 people visit your page, which has a conversion rate of 1%.

That means 1,000 people are signing up or buying.

Meanwhile, your friend is only getting 50,000 visits to his page, but he has a conversion rate of 3%.

That means 1,500 people are converting on this page.

Which would you rather have? The answer is pretty obvious. With just a slightly better conversion rate, your friend is getting more conversions with only half the traffic.

So before frantically driving traffic to your page, work to optimize what you already have so that your traffic efforts will be exponentially more successful.

Here are a few simple things to focus on for improving your conversion rate.

1. Add email signup forms

One of the simplest ways to improve the conversion rate of your page is to add an email sign up form to it, regardless of what content is on the page.

If it’s a blog post, offering a relevant guide or course as an email opt-in will not only dramatically improve your conversion rate, it will actually help serve your audience too. You’re providing them with an opportunity to get even more value and deepen their relationship with you.

On your product sales pages, sometimes your visitors aren’t quite ready to buy. It’s a big commitment and means they need to already know, like, and trust you.

By giving them an option to opt-in for something free, you’re giving them a lower risk way to still engage with you. It’s still a commitment, but a much smaller one that allows you to serve them and get another chance to follow up on the sale.

Otherwise, they’ll simply leave and you’ll have no way to re-engage them with your product (unless you’re retargeting them with ads, but that’s much more expensive than email marketing).

2. Have a strong call to action

Your call to action (or CTA) is what you’re asking your visitor to do. Buy, sign up, download, etc.

The problem is that if your CTA isn’t clear, consistent, or specific, your beautiful designed page won’t perform.

To make a strong CTA, you first need to avoid phrases like “learn more” or “get started”. Those don’t actually mean anything. Your CTA should be direct action they can take, like “sign up” or “register now” or “buy now”.

Second, repeat your CTA often throughout the page. You should include it almost every single section of your page so that the moment someone decides they want to buy, the button is right there.

Third, your CTA should be consistent in both language and, if you’re using a button, color. This reinforces that action you want them to take, essentially training your visitor in what you want them to do.

But if you start changing the color or text of your CTA, your visitor will get confused and start to tune out.

It might seem small, but these tiny little details can make or break your sale.

3. Improve your page speed

The speed that your page loads plays another important role in your conversion rate.

Studies have shown that the longer your page takes to load, the more likely people are to leave. They found that:

  • Pages that loaded in 2.4 seconds had a 1.9% conversion rate
  • At 3.3 seconds, conversion rate was 1.5%
  • At 4.2 seconds, conversion rate was less than 1%
  • At 5.7+ seconds, conversion rate was 0.6%

So if your pages aren’t performing how you think they should, they might simply be loading too slow.

It isn’t just your initial loading speed either. If the elements on your page have animation or interaction or any kind, they need to be quick and snappy or your conversion rate will suffer.

To test your page speed, you can use this tool from Google.

résumer

With just a few simple CRO tweaks, you can double or even triple your conversion rate with very little effort.

Start with your highest-traffic pages and using the tips I provided, see if you can find ways to improve the conversion rate of the page.

As with any experiments, make sure to measure your current results and then only make 1 change at a time. Let the experiment run and then check your results again. If you make too many changes at once, you won’t know which one worked.

Start building great relationships

As you can tell, content marketing is a large discipline with a lot of variety.

It can be pretty overwhelming, especially if you’re just getting started.

Don’t try to do it all at once.

Pick one or two content platforms and start there. Test a few ideas, see what starts to get your results, and then work from there.

It’s so much better to do one thing consistently and well than try to do it all only to crash and burn.

If you still aren’t sure where to start, look to your audience. Where are they spending their time? What content do they consume on a regular basis? Combine that with what you’re interested or skilled in, and you’ll have a much higher chance of success.

As a final parting thought, remember this:

The best content marketing serves your audience, solves problems, and builds relationships.

Want more content marketing advice you’ll actually use?

Subscribe to Copyblogger today for the latest in practical, modern content marketing — every week.

<! –

->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *